La communauté internationale 2

Sur notre monde, il coexiste la situation des peuples privés des bases d’un mode de vie digne avec d’autres sociétés où il existe une surabondance de toute sorte de biens matériels.

Cette situation entre autres se heurte au droit au développement que nous avons tous. Un tel développement doit impliquer le développement de tous les peuples. Deuxièmement, notre développement humain doit être intégralement réalisé et pas seulement sur le matériel ni sur le plan économique.

Au moins, le développement intégral des peuples devrait englober les dimensions suivantes:

Dimension économique

Nous devons transformer la situation dans laquelle beaucoup de personnes manquent de besoins essentiels dans une autre où chacun a ce dont il a besoin.

Dimension sociale

Nous devons transformer une situation pleine d’injustice et d’inégalité à une autre où les relations d’égalité entre les personnes ont été développées.

Dimension politique

Le développement social et économique a besoin du développement politique. Ils ont besoin d’une communauté politique à la recherche du bien commun et de la justice.

Dimension culturelle

Un développement économique, social et politique n’est pas possible sans un développement culturel qui permet d’humaniser les affaires économiques, sociales et politiques.

Dimension spirituelle

La clé essentielle du développement culturel des peuples réside dans le développement spirituel de l’existence humaine.

Dimension religieuse

L’être humain doit s’ouvrir à la transcendance pour réaliser un développement intégral.

Toutes ces dimensions ne peuvent pas être séparées.

Cependant, notre société affaiblit la compréhension intégrale du développement. Trop souvent, le développement est mal compris en tant que croissance économique. Derrière cela se cache une déformation de l’orientation économique, guidée uniquement par la plus grande rentabilité et par l’accumulation de richesses.

La doctrine sociale souligne que le problème du développement est essentiellement un problème éthique. Il existe un sous-développement (économique, social et politique) car il existe un sous-développement moral dans l’humanité.

Ce qui précède est la principale entrave au développement aujourd’hui. Nous avons besoin de deux choses si nous voulons atteindre un développement intégral: une conversion à la fois personnelle et sociale et le dépassement des structures du péché qui divisent l’humanité.

Mais cela n’est pas possible que grâce à des améliorations concrètes, telles que l’augmentation du montant des ressources de coopération ou la réduction des dépenses militaires. L’argent réduit sur les dépenses militaires devrait être investi dans la coopération pour le développement.

La doctrine sociale propose trois idées:

La responsabilité du développement nous appartient à tous. Les populations appauvries doivent être les protagonistes de leur propre développement, surmontant les obstacles internes. Dans le même temps, la communauté internationale doit contribuer. Les pays riches doivent abandonner les positions de domaine privilégiées qu’ils détiennent aujourd’hui.

Il faut promouvoir la proéminence des personnes appauvries sur le développement. Ils doivent être des sujets plutôt que des objets de développement.

Les cultures humaines doivent dialoguer. Il est important de promouvoir le dialogue interculturel pour enrichir le patrimoine commun par le biais de la perspective des populations pauvres.

Si le développement n’est pas atteint par tous les peuples, on ne peut pas parler de développement.

DSE phrase

C’est ce qui garantira le développement authentique de l’homme: son passage de conditions moins qu’humaines à des conditions véritablement humaines.

Paul VI, Populorum progressio n.20

Agir

Quelles conséquences devrait être montrée dans votre vie à propós de la fraternité universelle et de l’existence de tant de personnes démunies?

Que faut-il améliorer?

Vidéo précédente:

Vidéo suivante:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top